Guichet citoyen

Ma ville

Loisirs et tourisme

Où souhaitez-vous
partager cette page?

9 novembre 2021 - Environnement

Infestation par l’agrile du frêne - Travaux et plantation d’arbres en bordure de la rue du Clos-des-Réas

Les inspecteurs en environnement de la Ville de Prévost ont constaté que plusieurs arbres qui se retrouvent en bordure de la rue du Clos-des-Réas sont infestés par l’agrile du frêne, un insecte ravageur qui s’attaque à toutes les espèces de frêne. L’infestation a atteint un stade trop avancé pour être enrayé par un traitement antiparasitaire. Par conséquent, les frênes identifiés seront abattus et remplacés cet automne par des espèces résilientes. Les nouvelles plantations seront réalisées immédiatement après les travaux d’abattages. Sachez qu’il n’y a aucune contre-indication à planter des arbres durant cette période de l’année.


Les travaux d’abattage seront effectués à la fin de l’automne puisque c’est la période de prédilection pour éviter la propagation de l’agrile du frêne. Abattre ou élaguer des frênes entre le 15 mars et le 30 septembre est déconseillé puisque cette période est considérée à haut risque de propagation.


Par la même occasion, nous en profiterons pour remplacer quelques arbres qui ne sont pas des frênes, mais qui sont mal en point. De plus, nous prolongerons la bande boisée en continuité avec ce terre-plein jusqu’à la rue Clos-du-Marquis.


Si vous possédez des frênes et constatez qu’ils sont infestés par l’agrile, vous avez deux options : les abattre ou utiliser un traitement antiparasitaire homologué. Nous vous rappelons qu’en vertu du règlement de la Ville, un permis d’abattage doit être obtenu auprès du Service de l’environnement. Ce permis est délivré sans frais, à la suite d’une simple inspection.


Fiche d’information – Agrile du frêne 

L’agrile du frêne est un coléoptère originaire de la Chine. Les adultes se nourrissent en grugeant le pourtour des feuilles, mais ce sont les larves qui, en s’alimentant entre l’écorce et l’aubier, finissent par provoquer la mort de l’arbre. Les galeries larvaires entravent le transport de l’eau et des éléments nutritifs des racines aux portions aériennes de l’arbre. Les signes de la présence de l’agrile sur un frêne sont principalement : le dépérissement de la cime, les déformations de l’écorce, les trous forés dans l’écorce par des pics en quête de larves, les trous d’émergence en forme de «D» et la présence de pousses sur le tronc. Tous ces signes démontrent que les populations du ravageur sont déjà bien établies.


Pour toute question, n’hésitez pas à communiquer avec n: techenvironnement@ville.prevost.qc.ca


Crédit vidéo: Ville de Trois-Rivières


Retour

Inscrivez-vous
au portail citoyen pour
recevoir des alertes.

S'inscrire